Les productions FOCUS 2016-2017: un point d’étape

digital
cinema
son
15 | 05 | 2017
Les productions FOCUS 2016-2017: un point d’étape

Depuis sa création en septembre dernier, FOCUS a géré beaucoup de projets. Quelques exemples :

Je suis la France

L’association France Fraternités demande à FOCUS de réaliser des portraits de personnalités de la société civile et dites « issues » de la diversité. Aux étudiants de construire le sujet, d’imaginer le dispositif de réalisation, de réaliser l’habillage.
La série d’une vingtaine de portraits aura vocation à être diffusée sur les sites d’associations humanitaires et sur une chaîne hertzienne du Service Public.

WEBJe-suis-la-france
 
Les deux premières  productions sont à découvrir sur la page Facebook de l'assocaation FOCUS. Il s'agit du portrait d’un cardiologue, Hakim Benamer et de celui d’une géographe, Linda Bouifrou.
 
WEBDUO-NOUS-SOMMES-LA-FRANCE
 
D’autres sont en cours de tournage : Celui de Zahia Ziouani qui est Chef d’Orchestre de Divertimento ainsi que celui de Kader Attou, directeur du centre chorégraphique national de la Rochelle.
 
 
Le réseau des  lieux de mémoire de la Shoah

Chaque année, le réseau des 11 lieux de mémoire de la Shoah de France réunit à Paris une centaine de lycéens venus de province pour travailler autour de la transmission de cette mémoire. FOCUS les a suivis durant 4 jours qui se concluent par la remise du diplôme d’Ambassadeurs de la mémoire remis par la ministre de l’Education Nationale Najat Vallaud-Belkacem.
 
WEBFocus-au-Mémorial-de-la-Shoah-2
 

Fabrica'Son et Festiva'Son

L’association LA FABRIC’ASON propose à FOCUS un projet global. A l’occasion du festival de jazz qu’elle organise, les étudiants du BTS Design Graphique réalisent l’affiche, tandis que les étudiants du département Image réalisent la captation du festival, et les étudiants du département son l’enregistrement multipiste.

WEBAFFICHEFESTIVA-SON
 
L'association FOCUS est donc aussi une opportunité de faire travailler les étudiants de différentes branches dans des projets interdisciplinaires. Dans ce seul deuxième trimestre, plus de 30 étudiants se sont investis avec succès dans ces projets.