Formation Webdesigner

Présentation
Programme
Admission
Présentation

LE METIER DE WEBDESIGNER.


Le webdesigner est un créatif et un communiquant. Son univers : le digital. Sa mission, valoriser un produit, un service, un événement. Sa boite à outil : son imagination, sa culture, un sens certain de l'image, une expertise des logiciels de création graphique, une immersion totale dans la culture du Web.

WEBDESIGN ET GRAPHISME.

le-metier-de-webdesigner-1Le métier de webdesigner consiste à créer le design graphique d’un site Internet ou d’une application Web. Il peut être à l’origine de la création, ou au contraire s’appuyer sur une charte graphique existante qu’il doit adapter à ce support.
L’identité visuelle de son client s’appuie sur une histoire. La qualité première du Webdesigner est de s'intégrer dans cette histoire pour lui apporter sa propre valeur ajoutée. Virtuose des logiciels de la chaîne graphique et de traitement de l’image, il appuie sa création sur une culture qu’il a construite au fil de ses visites d’expositions, et de ses recherches sur le web. Il doit rester dans le mood, saisir les tendances, anticiper les mutations.

WEBDESIGN ET DEVELOPPEMENT.

le-metier-de-webdesigner-2Le métier de webdesigner inclut une partie « développement ». Il définit l'architecture du site et le mode de navigation. C’est une partie fondamentale de son activité, car elle va déterminer l’ergonomie du site, et la pertinence de la navigation. Le Web designer n'est pourtant pas un pur développeur informatique.
Les évolutions technologiques impactent bien sûr le métier de webdesigner. La multiplication des supports informatiques (tablettes, smartphones) a imposé une nouvelle contrainte sur les sites Internet : le « responsive design ». Ceux-ci doivent désormais s’adapter automatiquement au changement de résolution des écrans. C’est une compétence nouvelle que le webdesigner a dû acquérir.

Un enjeu majeur des sites internet est le référencement par les moteurs de recherche. Une stratégie de référencement se définit dès la conception du site, et impacte le développement et le rédactionnel. Le webdesigner a une fonction importante de conseil auprès de ses clients.

WEBDESIGN ET 3D.

le-metier-de-webdesigner-3Un site actuel est bien sûr dynamique. Il inclut des effets et des animations. Le Web designer maîtrise les logiciels d'animation 2D : Flash, After Effects.           
EMC propose une mention complémentaire optionnelle 3D. Pendant les 2 années d'études, les étudiants ayant choisi de suivre l'option 3D-VFX vont apprendre à maîtriser un logiciel d'animation 3D : MAYA, et seront donc capables de créer et d'intégrer des animations 3D dans leurs projets.          
Cette compétence supplémentaire, très appréciée des entreprises, permet de se démarquer sur le marché du travail et valorise le titre Webdesigner. Elle permet également d'accéder à une 2ème année du bachelor Concepteur 3D pour devenir spécialiste de la 3D

L’EVOLUTION PROFESSIONNELLE.

Le métier de webdesigner évolue très naturellement vers la fonction de Directeur Artistique - Chef de projet. Le métier de Directeur Artistique s’articule autour de 2 compétences nouvelles :

  • Une capacité commerciale : Le DA est l’interface entre le client et l’entreprise pour laquelle il travaille. C’est lui qui recense et évalue les besoins et les traduit en un cahier des charges. Il défend son projet par un argumentaire construit et pertinent.

  • Une capacité managériale : Le DA anime au sein de son entreprise les équipes de graphistes et développeurs qui travaillent sur différents projets. Il est le garant auprès des clients du respect des cahiers des charges, des budgets et des délais.

 LA FORMATION WEBDESIGNER EN ALTERNANCE A L’EMC.

Suivre le cursus webdesign à l’EMC, c’est la garantie :

  • De suivre une formation professionnalisante totalement en phase avec les attentes des entreprises.
  • D’être encadré par des professionnels expérimentés experts dans leur domaine.
  • De bénéficier d’un suivi totalement personnalisé pendant les études.
  • De disposer d’équipements au top de la technologie.
  • De pouvoir suivre une option 3D-VFX complémentaire
  • D'avoir accès à la deuxième année du Bachelor Concepteur 3D
  • De pouvoir s’intégrer dans des projets plutidisciplinaires.
  • D’accumuler une expérience significative grâce à l’alternance.
  • De constituer son réseau relationnel.
  • De pouvoir poursuivre ses études vers la formation Directeur Artistique, ou Réalisateur 3D VFX.

Retrouver le programme complet de la formation Web Designer

Prenez connaissance des modalités d'admission de cette formation.

Programme

LA FORMATION WEB DESIGNER EN ALTERNANCE.


La formation Web designer prépare en 2 ans à un Titre professionnel « Designer Web » de niveau III (bac+2) enregistré au Répertoire National de la Certification Professionnelle. Formation de culture et de terrain, ce titre est très apprécié des entreprises pour l’opérationnalité immédiate de ses titulaires. La pédagogie orientée projets, les stages en entreprises, la participation à des concours permettent d’acquérir une vraie expérience de terrain à l’intérieur même des études.

formation-web-designer-infographiste-en-multimedia


MODULE 1 : COMMUNICATION VISUELLE.

Objectif opérationnel : Le travail du Webdesigner ne peut se faire sans une solide culture de l’image, de la communication visuelle et des médias. La formation Web Designer accorde beaucoup d’importance à cette dimension du métier par des cours formels, mais aussi des visites de galeries d’art, d’expos, de lieux atypiques, de visites de salons professionnels.

  • Typologie des sites.
  • Ergonomie.
  • Etude de la concurrence.
  • Création de logotypes.
  • Création d’une charte graphique.
  • Réalisation d’un cahier des charges.
  • Zoning
  • Trendboards.

MODULE 2 : DESIGN.

Objectif opérationnel : Le design est bien sûr au cœur du métier. La formation Web Designer propose un enseignement de haut niveau sur tous les logiciels de la chaîne graphique et du traitement d’image dont les étudiants doivent devenir des experts. Si la formation Webdesign est bien sûr centrée sur le Web, elle intègre aussi l’univers du Print. Cette polyvalence est très appréciée des agences de communication.

  • Illustrator.
  • Photoshop.
  • In Design.
  • Mise en page Print et Web.
  • Effets spéciaux sous After Effects.
  • Système de navigation.
  • Création de maquetes.

MODULE 3 : DEVELOPPEMENT.

Objectif opérationnel : Sans être un pur développeur, le Web designer connait et maîtrise les principaux langages de programmation orientés Web. Il est responsable de l’architecture du site, de son ergonomie et de son mode de navigation. Il valide la fonctionnalité d’un site sur tous les systèmes d’exploitation, les navigateurs et les résolutions d’écran.

  • Dreamweaver
  • HTML5/CSS
  • Développement d’animations Flash (widgets, bannières).
  • Action Script.
  • Javascript/JQuery.
  • Initiation aus applications mobiles.
  • Initiation CMS (Content Management System).
  • PHP/BDD
  • Responsive WebDesign.

MODULE 4 : MARKETING.

Objectif opérationnel :  L'infographie et le webdesign sont des métiers de communiquants. Un site Web s’inscrit dans une stratégie globale que le Webdesigner doit appréhender. La formation Webdesigner laisse une large place au marketing, à l’étude des réseaux sociaux, aux stratégies de référencement naturel.

  • Audit
  • Référencement naturel.
  • Initialisation à l’accessibilité.
  • Réseaux sociaux.
  • Stratégie marketing.
  • Rich Media.

MODULE 5 : GESTION DE PROJETS MULTIMEDIA.

Objectif opérationnel : Durant ses 2 années d’étude, l’étudiant va apprendre à mener à terme plusieurs projets Multimédia, de la conception à la réalisation, en faisant appel à toutes les compétences acquises tout au long de son cursus.
Les étapes de réalisation sont tuteurées en fonction d’un rétro-planning et d’un brief client. Chaque projet est présenté devant un client.
Du rough à la réalisation professionnelle du projet, le candidat se doit de réaliser toutes les étapes de création et de justifier ses choix.

MODULE OPTIONNEL : 3D VFX

Objectif opérationnel : La formation Web designer inclut la maîtrise de logiciels d’animation 2D (Flash, After Effects) permettant de créer des sites dynamiques.
EMC propose une mention complémentaire optionnelle 3D. Pendant les 2 années d'études, les étudiants ayant choisis cette option vont apprendre à maîtriser un logiciel d'animation 3D : MAYA, et seront donc capables de créer et d'intégrer des animations 3D dans leurs projets. Cette compétence supplémentaire, très appréciée des entreprises, permet de se démarquer sur le marché du travail et valorise le titre Webdesigner. Elle permet également d'accéder à une 2ème année du Bachelor Concepteur 3D pour devenir spécialiste de la 3D.

  • Maîtrise du logiciel MAYA.
  • Techniques de modélisation.
  • Shading et texturage.
  • L’éclairage 3D.
  • Moteurs et paramètres de rendu.
  • Techniques d’animation.

 

Retrouver la présentation complète de la formation Web Designer

Prenez connaissance des modalités d'admission de cette formation.

Admission

Tarifs

Coûts de formation 2017-2019 : 5750 € par an
Droits d'inscription 2017 : 300 €
Frais de sélection 2017 : 90 €

Organisation, durée

La formation Webdesigner est un cursus de 2 ans post bac.         
L’organisation est alternée. Le rythme d’alternance est de 1 semaine d’études à l’école et de 2 semaines de stage en entreprise pendant toute la durée des études.

 

Public concerné

Cette formation s'adresse aux personnes passionnées par les supports numériques: sites Web, design d'interface, habillage, 3D, et souhaitant une approche pragmatique et concrète dans leurs études, avec une large place accordée à la pratique en centre et en entreprise, aux projets, tuteurés ou personnels.   


Elle est accessibles aux titulaires du baccalauréat toutes sections.
Un bac professionnel Artisanat et Métiers d’Art, un bac STD2A, ou une année de MANAA est un plus sans être une obligation, car le cursus est à dominante technique.

 

Admission

L’admission est basée sur un ensemble de critères visant à identifier un niveau scolaire d'une part, et la pertinence du projet professionnel d'autre part.      

Conseil d’admission

L’équipe pédagogique d’EMC se réunit pour statuer sur chaque candidature. Elle prend en compte :

  • Les bulletins scolaires de 1ère et terminale : notes dans les matières significatives pour la formation visée, appréciations des enseignants, absences. Le candidat doit montrer qu’il n’est pas réfractaire aux études.
  • Les épreuves complémentaires de sélection, pondérées par l’option du bac.
  • La solidité du projet professionnel présenté dans l’entretien individuel.

 

L’ensemble de ces éléments dessine un profil du candidat jugé compatible avec la formation et le métier visé.

Pour les candidats en classe de terminale, l'inscription ne deviendra définitive qu'après les résultats du bac.

 

Epreuves de sélection

1) Epreuve de culture générale

La culture générale est l’ensemble des connaissances, toutes matières confondues, qui permet de comprendre une problématique, d’analyser une situation, de transmettre une idée, et tout simplement d’échanger.
Il est bien sûr difficile d’évaluer une culture générale au travers d’un questionnaire. L’épreuve est un QCM de 54 questions comportant des questions basiques auxquelles il est nécessaire de répondre, et d’autres plus difficiles permettant de mettre en évidence une ouverture d’esprit du candidat.

L’épreuve n’est éliminatoire que lorsque les questions basiques ne sont pas exactes.

 

2) Informatique

L'ordianteur est l'outil incontournable de l'infographiste multimédia. Un candidat de la formation Webdesign doit montrer qu'il n'est pas réfractaire à cet environnement. Le test est un QCM de 60 questions sur les thèmes suivant:

  • Vocabulaire de base de l'informatique.
  • Eléments constitutifs d'un PC.
  • L'organisation hardware d'un ordinateur.
  • Les unités utilisées en informatique.
  • Les protocoles informatiques.
  • L'environnement Web.
  • Les interfaces.
  • Les logiciels de la chaîne graphique.
  • Quelques raccourcis clavier standards.

 

3) Epreuve rédactionnelle.

Trois thèmes relatifs à l'environnement professionnel au sens large sont proposés. Le candidat doit développer sur 1 à 2 pages le sujet de son choix. Le candidat n'est pas évalué sur la pertinence technique de sa réponse, mais sur sa capacité à exposer clairement une idée et la défendre par des arguments adaptés. Une maîtrise normale de la syntaxe est attendue.             
Voici un exemple de thème proposé :

« Cette année, il devrait se vendre près d'un million de tablettes tactile en France. Assiste t-on à l'avenir de l'informatique ou est-ce simplement un phénomène de mode ? Argumentez votre réponse.»

 

4) Entretien individuel.

Dans cette épreuve dite "de motivation", le candidat doit être en mesure d'exposer clairement ce qui motive son orientation. L’entretien individuel est déterminant dans la sélection pour cette formation. Celle-ci étant plus axée sur le projet professionnel que sur un niveau strictement scolaire, le candidat doit montrer que son choix est construit. On peut citer :

  • L’origine de ce choix et l’élément déclencheur.
  • L’ensemble des démarches entreprises pour obtenir des informations.
  • La capacité à décrire les grandes lignes du métier.
  • Le niveau de compréhension de l'environnement professionnel.
  • Les éventuelles expériences amateur.
  • Les rencontres et échanges avec des professionnels.

 

Option 3D-VFX

En parallèle de votre formation Webdesigner, suivez pendant 2 ans un cours compet de création et animation 3D

Ce module complémentaire 3D-VFX donne une option complémentaire au diplôme, et élargit le champ de l’emploi.

Tarif : 1000 € par an, 100 heures de formation.

 

Validation et poursuite des études.

La formation web designer est validée par un titre de niveau III « Infographiste en Multimédia » ", enregistré au RNCP par arrêté ministériel publié au J.O.n° 161 du 13 juillet 2006.  Cet examen comprend :

  • 1 mise en situation synthétisant l’ensemble des compétences attendues du Webdesigner
  • Une évaluation du book de l’étudiant présentant l’ensemble de ses réalisations pendant les 2 années d’études.
  • Un entretien dans lequel le candidat retrace son parcours de stage, et doit attester de son intégration dans le milieu professionnel.