BTS Audiovisuel option GESTION DE PRODUCTION en alternance

Présentation
Programme
Admission
Présentation

LE BTS METIERS DE L’AUDIOVISUEL OPTION GESTION DE PRODUCTION.


Les films n’existeraient pas sans les femmes et les hommes de l’ombre. Ceux qui en amont et en aval de la réalisation initient le projet et vont mettre en œuvre les moyens financiers, humains, logistiques et techniques pour le faire vivre.
Au carrefour de compétences extrêmement diverses, la « production » va permettre de fédérer la multitude d’artistes, auteurs, techniciens, machinistes, décorateurs… autour d’une œuvre qui verra le jour.

LA PRODUCTION ET LA CREATION.

bts-metiers-de-l-audiovisuel-option-gestion-de-la-production-presentation-1Le producteur est la personne physique ou morale qui initie un projet de film. Ce projet peut être de sa propre initiative ou proposé par tiers : réalisateur, scénariste, éditeur, comédien…
Il va réunir l’équipe créative, réalisateur et scénariste, qui va travailler à l’élaboration du scénario.
Le producteur sera alors le garant pendant toute la phase de réalisation du respect de l’œuvre telle qu’elle est décrite par le scénario.

  • Le BTS Métiers de l’audiovisuel option gestion de production propose un enseignement de la culture cinématographique et artistique qui permettra au futur producteur d’avoir la culture et le recul nécessaire pour juger de la pertinence d’un projet, et de sa valeur artistique.

LA PRODUCTION ET L’ECONOMIE.

Lorsque le projet est arrivé à maturité du point de vue de la création, le producteur se met en quête des moyens financiers pour le produire. Il engage lui-même les premiers frais, mais cherche à mettre en place des coproductions.   Il connait tous les dispositifs de subvention et d’aide à la création. Il recherche des partenaires privés et du sponsoring.

  • Le BTS Métiers de l’audiovisuel option gestion de production intègre la dimension économique du secteur du cinéma et de l’audiovisuel par l’étude de tous les systèmes de financement et l’apprentissage des règles comptables.

LA PRODUCTION ET LE DROIT.

bts-metiers-de-l-audiovisuel-option-gestion-de-la-production-presentation-3

Le producteur se doit de connaître et respecter le cadre juridique qui inclut, d’une part le droit lié à la notion d’œuvre (un projet de film est souvent lié à l’achat des droits d’adaptation d’un livre), et d’autre part, au droit du travail. Il établit les contrats, de la création à la distribution.

  • Le BTS Métiers de l’audiovisuel option gestion de production permet de comprendre les notions de droit d’auteur, droit à l’image, de notion d’œuvre, de propriété littéraire et artistique.

LA PRODUCTION ET LES RESSOURCES HUMAINES.

Le producteur monte intégralement l’équipe du film. Il organise le casting des comédiens, nomme les chefs de poste qui choisiront eux même leur équipe.
Le producteur est l’employeur du personnel engagé sur le film.

  • Le BTS Métiers de l’audiovisuel option gestion de production prépare aux fonctions de RH, par l’étude de la législation sociale, des contrats de travail et des conventions collectives.

LA PRODUCTION ET LA TECHNIQUE.

bts-metiers-de-l-audiovisuel-option-gestion-de-la-production-presentation-2Le producteur loue les équipements techniques en fonction d’un cahier des charges imposé par la réalisation (caméras, éclairage, machinerie, dispositif de prise de son, énergie). Il doit donc être capable de lire et interpréter ce cahier des charges, l’adapter en fonction des contraintes économiques, et finalement, s’adresser à un loueur pour la réservation.

  • Le BTS Métiers de l’audiovisuel option gestion de production intègre une approche large de la technique qui permettra au futur producteur d’échanger de façon pertinente avec le réalisateur, l’équipe technique, les sous-traitants.

LA PRODUCTION ET LA LOGISTIQUE.

Le producteur organise les repérages, établit le planning de travail, définit la logistique : déplacements, hébergements, repas… Il veille à faire respecter le planning pendant toute la phase de réalisation.

  • Le BTS Métiers de l’audiovisuel option gestion de production permet de réaliser en vraie grandeur toute la logistique de tournage d’un film au travers de l’épreuve finale de synthèse.


LE BTS METIERS DE L'AUDIOVISUEL OPTION GESTION DE PRODUCTION A l’EMC.

Suivre un cursus gestion de production à l’EMC, c’est :

  • Viser un diplôme d’Etat de niveau III (bac+2) parfaitement reconnu par le cinéma et la télévision.
  • Bénéficier d’un encadrement et d’un suivi individuel de chaque étudiant.
  • Travailler en synergie avec tous les autres étudiants de l’école.
  • Bénéficier de l’enseignement de grands professionnels de la production.
  • Participer à des projets tuteurés et autonomes.
  • Profiter de prêt de matériel hors scolarité.
  • Préparer les concours des écoles Louis Lumière ou la FEMIS.
  • Compléter sa formation par un parcours de stages en alternance.
  • Se créer un réseau relationnel personnel.

Retrouvez le programme complet de la formation BTS Audiovisuel Option Gestion de Production en alternance

Prenez connaissance des modalités d'admission pour intégrer un BTS Gestion de Production.

Programme

LE BTS AUDIOVISUEL OPTION GESTION DE PRODUCTION EN ALTERNANCE.


Faire un métier « classique » dans un environnement exceptionnel. C’est ainsi que l’on pourrait définir la production. Au carrefour de l’économie, de la gestion, du droit, des relations humaines, faire de la « prod », c’est mettre toutes ces compétences au service de projets souvent uniques : des films.
Le BTS audiovisuel option gestion de production est la formation qui permet de devenir celui (ou celle) qui, derrière l’écran, va permettre de faire vivre l’aventure du film.

bts-audiovisuel-option-gestion-de-production-en-alternance

Le programme du BTS audiovisuel en alternance comporte un tronc commun à toutes les options, et un programme spécifique à chaque option.

PROGRAMME SPECIFIQUE AU BTS OPTION GESTION DE PRODUCTION EN ALTERNANCE.


MODULE 1 : ANALYSE D’UN PROJET.

Rôle clé du producteur : la prise de décision d’initier (ou non) un projet. Fort de sa culture cinématographique, de son expérience, de son réseau relationnel, le producteur est à même de défendre ce projet.
Le BTS audiovisuel option gestion de production, par une approche pluridisciplinaire large, initie les étudiants aux méthodes d’analyse d’un projet.

  • Le paysage audiovisuel français, aperçu de la production.
  • Analyse d’un projet sur le plan artistique.
  • Collecte d’informations et de documentation.
  • Evaluation d’un coût de développement.
  • Constitution du dossier de production.
  • Evaluation des financements potentiels.

MODULE 2 : FINANCEMENT D’UN PROJET.

Le financement est l’image, parfois caricaturale du producteur. Son rôle est essentiellement de « faire un montage » financier, c’est-à-dire réunir des cofinancements venant de sources diverses : aide à la création, subventions, coproductions, pré achat, sponsoring…
Le BTS audiovisuel option gestion de production aborde tous les circuits de financement d’un film.

  • Etablissement des devis permettant le chiffrage du projet.
  • Les aides publiques : LE CNC
  • Le financement des régions.
  • Les chaînes de télévision : le pré achat.
  • L’achat des droits.
  • Le sponsoring privé.
  • Le financement participatif
  • Préparation des éléments comptables.
  • Bilan financier et comptes de production.

MODULE 3 : L’ENCADREMENT JURIDIQUE D’UN PROJET.

Le producteur gère les relations contractuelles entre tous les intervenants du projet : auteurs, acteurs, techniciens, coproducteurs, distributeurs… La dimension juridique du métier est donc très importante.
Le BTS audiovisuel option gestion de production donne les clés du droit de l’audiovisuel.

  • La notion d’œuvre.
  • Le droit d’auteur, droits voisins.
  • Le droit à l’image.
  • Les autorisations de tournage.
  • La propriété littéraire et artistique.
  • La gestion des droits musicaux.
  • L’établissement des contrats.

MODULE 4 : LES RELATIONS HUMAINES.

Le producteur est l’employeur de l’équipe. A ce titre, il établit les contrats de travail.
Le BTS audiovisuel option gestion de production prépare à la fonction de responsable RH.

  • Le droit du travail et la législation sociale.
  • Les déclarations auprès des organismes.
  • Les contrats de travail.
  • Les conventions collectives.

MODULE 5 : L’ORGANISATION ET LA PLANIFICATION.

Présent en amont et en aval de la réalisation, le producteur l’est tout autant pendant la phase de fabrication du film.
Il prévoie la logistique : hébergements, transports du personnel et du matériel, repas, sécurité…
Il réserve et loue les équipements techniques auprès des prestataires. Il établit les plans de travail et les plannings prévisionnels.

  • Les outils d’organisation, de gestion et de planification.
  • Organisation des repérages.
  • Validation du cahier des charges technique.
  • Réservation des équipements, décors, studios et lieux de tournage.
  • Etablissement des feuilles de service.
  • Le suivi du plan de travail.

MODULE 6 : LE PROJET DE SYNTHESE PROFESSIONNELLE : LES EPS

A la fois module de cours, mais aussi épreuve du BTS Audiovisuel en alternance, le projet de synthèse professionnel réunit une équipe de production composée de 4 étudiants représentants toutes les options du BTS audiovisuel.
Pendant 6 semaines, ils vont réaliser un film avec tous les moyens de l’école à leur disposition. Chacun dans sa spécialité, mais collaborant étroitement pour mener le projet dans le délai imparti, les étudiants vivent une expérience forte.
Tout au long des 2 ans d’études, des projets intermédiaires préparent à cette production finale.
Par ailleurs, hors enseignement, les étudiants peuvent proposer des projets personnels. Validés par l’équipe pédagogique, ils bénéficieront des équipements de l’école.

TRONC COMMUN AUX OPTION DU BTS AUDIOVISUEL EN ALTERNANCE.


MODULE 7 : CULTURE AUDIOVISUELLE ET ARTISTIQUE.

Spécificité forte du BTS audiovisuel en alternance, le module culture se propose de mettre en lien les arts graphiques, le cinéma et la littérature. Chaque année, un thème, fil rouge entre ces 3 univers, va permettre aux étudiants de se construire leur propre culture et d’acquérir des méthodologies d’analyse. Au travers de l’étude d’œuvres définies à l’échelle nationale, cet enseignement transversal va donner au futur monteur la culture qu’attend de lui le réalisateur avec lequel il travaille.

Pour l’année 2015-2016, le thème est la couleur.

  • Culture audiovisuelle et artistique.
  • Histoire de l’image fixe : de la peinture à la photographie.
  • Littérature et construction de l’imaginaire.
  • Histoire du cinéma et analyse de l’écriture filmique.
  • Histoire de la diffusion : de la télévision jusqu’à Internet.
  • Culture sonore : bande son cinéma, radio,  histoire de la musique.
  • Sociologie des médias.

MODULE 8 : SCIENCES PHYSIQUES, TECHNOLOGIES DES EQUIPEMENTS AUDIOVISUELS.

Ce module a pour objet de relier constamment l’approche physique des phénomènes et leurs applications technologiques. Commun à toutes les options, il couvre tout le champ de l’audiovisuel : vidéo, audio, informatique. C’est donc avec une large culture technique que l’on sort d’un BTS audiovisuel option montage en alternance.

  • Electricité : lois fondamentales, circuits passifs.
  • Electronique analogique et numérique. Application à l’audiovisuel.
  • Electromagnétisme.
  • Lois de l’optique, application aux calculs d’objectifs.
  • Colorimétrie.
  • Acoustique : propagation des ondes, traitement acoustique.
  • Théorie du signal. Traitement analogiques et numériques du signal.
  • Instruments de mesures.
  • Exploitation des outils et machines.

MODULE 9 : ANGLAIS TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL.

Analyse de textes en anglais extraits de médias anglophones, de publications à caractère technique, d’extraits d’œuvres.

Retrouvez la présentation complète de la formation BTS métiers de l'audiovisuel Option Gestion de Production

Prenez connaissance des modalités d'admission pour intégrer un BTS Gestion de Production.

Admission

Tarifs

Coûts de formation 2017-2019 : 6 650 € par an  
Droits d'inscription 2017 : 300 €
Frais de sélection 2017 : 90 €

Durée, organisation

La formation BTS Audiovisuel Option Gestion de Production est un cursus de 2 ans post bac.
L’organisation est alternée. Le rythme d’alternance est de 2 semaines d’études à l’école et de 2 semaines de stage en entreprise pendant toute la durée des études.

Public concerné

Cette formation s’adresse aux personnes :

  • Intéressées par l’univers du cinéma et de la télévision.
  • A l’aise dans un environnement scolaire de bon niveau.
  • Souhaitant pouvoir éventuellement poursuivre leurs études supérieures.

 

Admission

L’admission en BTS est basée sur un ensemble de critères visant à identifier un niveau scolaire d'une part, et la pertinence du projet professionnel d'autre part.
Les épreuves d'admission sont ouvertes aux titulaires d'un baccalauréat général ou professionnel toutes options.

Conseil d’admission.

L’équipe pédagogique d’EMC se réunit pour statuer sur chaque candidature. Elle prend en compte :

  • Les bulletins scolaires de 1ère et terminale : notes dans les matières significatives pour la formation visée, appréciations des enseignants, absences. Le candidat doit montrer qu’il n’est pas réfractaire aux études.
  • Les épreuves complémentaires de sélection, pondérées par l’option du bac.
  • La solidité du projet professionnel présenté dans l’entretien individuel.

L’ensemble de ces éléments dessinent un profil du candidat jugé compatible avec la formation et le métier visé.

           
Pour les candidats en classe de terminale, l'inscription ne deviendra définitive qu'après les résultats du bac.

Epreuves de sélection

 1) Epreuve de culture de l’image.

L’épreuve de culture de l’image a pour but de valider que le candidat montre un réel intérêt pour le domaine professionnel qu'il vise. Le test est un QCM de 60 questions de niveau "amateur éclairé" sur les sujets suivants :

  • Le vocabulaire de base de la technique audiovisuelle.
  • Les fonctions primaires d’une chaîne de prise de vue.
  • La culture de l’image fixe.
  • La culture cinématographique.
  • La culture télévisuelle.
  • es fonctions informatiques principales.
  • Les logiciels liés à l’image.

 

Cette épreuve n’est éliminatoire que lorsqu’elle traduit un désintérêt total pour le sujet.

2) Epreuve rédactionnelle

Trois thèmes relatifs à l'environnement professionnel au sens large sont proposés. Le candidat doit développer sur 1 à 2 pages le sujet de son choix. Le candidat n'est pas évalué sur la pertinence technique de sa réponse, mais sur sa capacité à exposer clairement une idée et la défendre par des arguments adaptés. Une maîtrise normale de la syntaxe est attendue.
Cette épreuve est importante pour cette option du BTS. La capacité à écrire un document, développer et défendre une idée est primordiale dans l’activité de production.      
Voici un exemple de thème proposé :

« Quelle est votre position sur la loi Hadopi. Vous positionnez vous en faveur de la protection des artistes, ou pour la liberté du net ? »

3) Entretien individuel.

Dans cette épreuve dite "de motivation", le candidat doit être en mesure d'exposer clairement ce qui motive son orientation. On peut citer :

  • L’origine de ce choix.
  • L’ensemble des démarches entreprises pour obtenir des informations.
  • La capacité à décrire les grandes lignes du métier.
  • Le niveau de compréhension de l'environnement professionnel.
  • Les éventuelles expériences amateur.
  • Les rencontres et échanges avec des professionnels.

 

Le BTS est un diplôme exigeant qui nécessite d’avoir un niveau scolaire suffisant pour réussir. Les candidats ayant un projet solide mais n'ayant pas les prérequis scolaires se verront proposer une année préparatoire à leur formation en audiovisuel

Validation 

Le BTS Audiovisuel est un diplôme d’État niveau III (Bac +2) validé par un ensemble d’épreuves théoriques et pratiques au terme des 2 années de formation.