BTS Audiovisuel option IMAGE en alternance

Présentation
Programme
Admission
Présentation

LE BTS METIERS DE L’AUDIOVISUEL OPTION IMAGE.


Au cinéma, le mot « image » désigne l’ensemble des techniques qui concourent à l’enregistrement physique d’une image sur un support. Ce sont donc bien différentes compétences qui sont sollicitées, nécessitant une approche d’abord polyvalente, qui pourra évoluer par la suite vers une spécialisation.

Le BTS Métiers de l’audiovisuel option image couvre tout le champ de ces compétences :

LA CAMERA.

bts-metiers-de-l-audiovisuel-option-image-presentation-1La prise de vue est bien sûr au cœur de l’activité, et la caméra est l’outil de base du BTS Métiers de l’audiovisuel option image. Le caméraman a une double fonction :

  • Technique. Il a la responsabilité du paramétrage et du réglage de la caméra. Il est à la source d’un « workflow », c’est-à-dire d’un cheminement du signal, de sa création à sa diffusion. A ce titre, il maîtrise les fondamentaux technologiques, les lois de l’optique, les formats vidéo.

  • Artistique. La composition du cadre est un art en soi, issu d’une longue tradition de la photographie. A ce titre, il connait les règles formelles, et s’appuie sur une large culture de la peinture, des arts graphiques, de la photographie, de l’image animée.

LA LUMIERE.

bts-metiers-de-l-audiovisuel-option-image-presentation-3La lumière est probablement la partie noble de l’image. C’est elle qui donne le modelé, le grain de l’image, qui adoucit ou durcit les ombres, qui révèle ou qui cache le sujet, qui créé une esthétique particulière.
Lorsque la lumière devient une spécialité, c’est celle du chef opérateur, ou directeur de la photographie.

  • Le BTS Métiers de l’audiovisuel option image permet d’appréhender toutes les sources de lumière et de les mettre en œuvre pour répondre à une exigence esthétique voulue par le réalisateur.

LA VISION.

bts-metiers-de-l-audiovisuel-option-image-presentation-2Sur un plateau multi caméras, il est obligatoire d’étalonner chaque caméra en temps réel pour unifier la qualité technique et esthétique de l’image. C’est le rôle de l’ingénieur vision. Un travail très technique qui s’appuie sur les outils de mesure qualitatifs et une compréhension en profondeur du synoptique d’une régie de télévision.

  • Le BTS métiers de l’audiovisuel option image intègre cette dimension technologique qui s’appuie sur des connaissances scientifiques formelles.

L’ETALONNAGE.

L’étalonnage est la dernière phase de la production d’un film. Il consiste à unifier l’ensemble des plans qui constituent le film, et qui ont été tournés dans des circonstances très diverses : conditions météo, nature de la lumière, équipements techniques différents. L’étalonnage est donc à l’autre extrémité du travail du caméraman. Mais le caméraman ayant été à l’origine des images et ayant fait des choix techniques et esthétiques, c’est souvent lui qui supervise ce travail pour s’assurer du respect de ces choix.

LE BTS METIERS DE L'AUDIOVISUEL OPTION IMAGE A L'EMC.

Suivre un cursus métier de l’image à l’EMC, c’est : 

  • Viser un diplôme d’Etat de niveau III (bac+2) parfaitement reconnu par le cinéma et la télévision.
  • Bénéficier d’un encadrement et d’un suivi individuel de chaque étudiant.
  • Travailler sur des équipements haut de gamme parfaitement entretenus et réactualisés.
  • Trouver le meilleur équilibre entre art, sciences et technique.
  • Participer à des projets tuteurés et autonomes.
  • Bénéficier de prêt de matériel hors scolarité.
  • Compléter sa formation par un parcours de stages en alternance.
  • Se créer un réseau relationnel personnel.
  • Préparer les concours des écoles Louis Lumière ou la FEMIS.

Retrouver le programme complet de la formation BTS métiers de l'audiovisuel Option Image en alternance.

Prenez connaissance des modalités d'admission de cette formation.

Programme

LE BTS AUDIOVISUEL OPTION IMAGE EN ALTERNANCE A L’EMC

De la famille des métiers technico artistiques, le caméraman est au carrefour de la création et de la technologie. Diplôme d’Etat de niveau III (bac+2), le BTS audiovisuel option image est le reflet de cette double exigence.
Enseignements scientifiques, technique et culture forment des profils très complets, appréciés des chaînes de télévision qui en font leur diplôme de référence.
Le BTS audiovisuel option image est aussi le diplôme qui vous permettra de poursuivre vos études supérieures ou d’intégrer une école de cinéma telle que Louis Lumière ou la FEMIS.

bts-audiovisuel-option-image-en-alternance

Le programme du BTS audiovisuel en alternance comporte un tronc commun à toutes les options, et un programme spécifique à chaque option.

PROGRAMME SPECIFIQUE AU BTS AUDIOVISUEL OPTION IMAGE.

MODULE 1 : CHOIX ET MISE EN ŒUVRE D’UNE UNITE DE PRISE DE VUE.

Un tournage répond à un cahier des charges qui permet de déterminer les équipements nécessaires à la bonne fin de la prestation : format de tournage, caméra, objectifs, lumière, machinerie, accessoires.
Le BTS audiovisuel option image forme des techniciens capables d’analyser une demande, de déterminer le dispositif technique et de le mettre en œuvre.

  • Analyse d’un cahier des charges.
  • Choix et justification des équipements.
  • Mis en œuvre d’une unité de tournage.
  • Choix et montage d’une optique.
  • Réglage des menus internes de la caméra.
  • Installation d’un dispositif de monitoring.

 MODULE 2 : MAITRISE DE LA CAMERA.

La pratique intensive du cadre, constamment connectée au cours technologiques est au cœur du BTS audiovisuel option image en alternance. Déclinée en ateliers, mises en situation, projets, stages, elle donne à l’étudiant une expérience de terrain irremplaçable.

  • Tourner un plan fixe : construire un cadre en respectant les règles de composition.
  • Créer une continuité d’image : choisir les axes de prise de vue, les valeurs de plan, les focales, les profondeurs de champ.
  • Penser le cadre en termes de raccord.
  • Réaliser un mouvement au pied de caméra fluide.
  • Tourner à l’épaule un plan stable.
  • Réaliser un mouvement de caméra complexe.

MODULE 3 : LA LUMIERE AU CINEMA ET A LA TELEVISION.

News, reportage, documentaire, clip, plateau, fiction, chaque genre impose ses règles et ses contraintes d’éclairage. Dans le cadre de leur BTS audiovisuel option image en alternance, les étudiants sont confrontés à toutes ces situations. Ils devront être capables de répondre à un cahier des charges techniques, et de traduire en lumière une intension esthétique.

  • Les différentes sources de lumière. Technologie des projecteurs : caractéristiques, utilisation.
  • L’éclairage 3 points, base de l’éclairage.
  • L’éclairage en reportage.
  • Le portrait.
  • Le packshot.
  • L’éclairage de plateau : installation d’un gril technique.
  • L’éclairage de fiction.

MODULE 4 : LA VISION - ETALONNAGE.

Le contrôle technique et qualitatif s’opère de façon très rigoureuse dans 2 situations.

  • La vision : lorsque plusieurs caméras opèrent simultanément, comme sur un plateau de télévision, il est nécessaire d’harmoniser les différentes images obtenues en fonction du cadre et de la lumière. Les caméras sont contrôlées depuis le poste de l’ingénieur vision qui dispose d’outils de mesure précis, et d’écrans de contrôle de référence.
  • L’étalonnage. En bout de chaîne, le caméraman effectue la même opération, mais cette fois sur le film monté. Il utilise à cette fin les outils intégrés de son logiciel de montage, ou un logiciel dédié.

Dans le cadre de leurs différents projets, les étudiants du BTS image sont confrontés à ces deux situations.

MODULE 4 : LE PROJET DE SYNTHESE PROFESSIONNELLE : LES EPS

A la fois module de cours, mais aussi épreuve du BTS Audiovisuel, le projet de synthèse professionnel réunit une équipe de production composée de 4 étudiants représentants toutes les options du BTS Audiovisuel en alternance.
Pendant 6 semaines, ils vont réaliser un film avec tous les moyens de l’école à leur disposition. Chacun dans sa spécialité, mais collaborant étroitement pour mener le projet dans le délai imparti, les étudiants vivent une expérience forte.
Tout au long des 2 ans d’études, des projets intermédiaires préparent à cette production finale.
Par ailleurs, hors enseignement, les étudiants peuvent proposer des projets personnels. Validés par l’équipe pédagogique, ils bénéficieront des équipements de l’école.

MODULE OPTIONNEL : LE TOURNAGE SFX.

Objectif opérationnel : La formation bts métiers de l'audiovisuel option image propose un module optionnel permettant de se confronter aux techniques de tournage à effets spéciaux spécifiques au cinéma.

  • Effets météo : fumée, pluie, vent brouillard.
  • Maquillage : accidents, horreur, masques, science-fiction.
  • Maquettes : intégration de maquettes dans des vues réelles.
  • Armes : tirs, impacts.
  • Direction d’acteur.

TRONC COMMUN AUX OPTION DU BTS AUDIOVISUEL EN ALTERNANCE.

MODULE 5 : CULTURE AUDIOVISUELLE ET ARTISTIQUE.

Spécificité forte du BTS, le module culture se propose de mettre en lien les arts graphiques, le cinéma et la littérature. Chaque année, un thème, fil rouge entre ces 3 univers, va permettre aux étudiants de se construire leur propre culture et d’acquérir des méthodologies d’analyse. Au travers de l’étude d’œuvres définies à l’échelle nationale, cet enseignement transversal va donner au futur monteur la culture qu’attend de lui le réalisateur avec lequel il travaille.

Pour l’année 2015-2016, le thème est la couleur.

  • Culture audiovisuelle et artistique.
  • Histoire de l’image fixe : de la peinture à la photographie.
  • Littérature et construction de l’imaginaire.
  • Histoire du cinéma et analyse de l’écriture filmique.
  • Histoire de la diffusion : de la télévision jusqu’à Internet.
  • Culture sonore : bande son cinéma, radio,  histoire de la musique.
  • Sociologie des médias.

MODULE 6 : SCIENCES PHYSIQUES, TECHNOLOGIES DES EQUIPEMENTS AUDIOVISUELS.

Ce module a pour objet de relier constamment l’approche physique des phénomènes et leurs applications technologiques. Commun à toutes les options, il couvre tout le champ de l’audiovisuel : vidéo, audio, informatique. C’est donc avec une large culture technique que l’on sort d’un BTS audiovisuel option image.

  • Electricité : lois fondamentales, circuits passifs.
  • Electronique analogique et numérique. Application à l’audiovisuel.
  • Electromagnétisme.
  • Lois de l’optique, application aux calculs d’objectifs.
  • Colorimétrie.
  • Acoustique : propagation des ondes, traitement acoustique.
  • Théorie du signal. Traitement analogiques et numériques du signal.
  • Instruments de mesures.
  • Exploitation des outils et machines.

MODULE 7 : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE ET JURIDIQUE.

Le BTS audiovisuel remet l’action d’un membre d’une équipe technique (un monteur) dans le contexte global d’une production. Il permet à chacun de comprendre son propre rôle dans cette chaîne.

  • Les différentes étapes de la production.
  • Les métiers de la production.
  • Les statuts dans l’audiovisuel.
  • Contrats de travail et conventions collectives.
  • Le droit d’auteur.

 MODULE 8 : ANGLAIS TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL.

Analyse de textes en anglais extraits de médias anglophones, de publications à caractère technique, d’extraits d’œuvres.

Retrouver la présentation complète de la formation BTS métiers de l'audiovisuel Option Image.

Prenez connaissance des modalités d'admission de cette formation.

Admission

Tarifs

Coûts de formation 2017-2019 : 6 650 € par an  
Droits d'inscription 2017 : 300 €
Frais de sélection 2017 : 90 €

Durée, organisation

La formation BTS Audiovisuel Option Image est un cursus de 2 ans post bac.
L’organisation est alternée. Le rythme d’alternance est de 2 semaines d’études à l’école et de 2 semaines de stage en entreprise pendant toute la durée des études.

Public concerné

Cette formation s’adresse aux personnes :

  • Intéressées par l’univers du cinéma et de la télévision.
  • A l’aise dans un environnement scolaire de bon niveau.
  • Souhaitant pouvoir éventuellement poursuivre leurs études supérieures.

 

Admission

L’admission en BTS est basée sur un ensemble de critères visant à identifier un niveau scolaire d'une part, et la pertinence du projet professionnel d'autre part.

Les épreuves d'admission sont ouvertes aux titulaires d'un baccalauréat général ou professionnel toutes options. Néanmoins, le caractère technique de ces études donne un avantage certain aux titulaires d'un bac scientifique.          
Pour les élèves autres que scientifiques, le bulletin scolaire devra montrer une capacité de travail certaine.

Conseil d’admission

L’équipe pédagogique d’EMC se réunit pour statuer sur chaque candidature. Elle prend en compte :

  • Les bulletins scolaires de 1ère et terminale : notes dans les matières significatives pour la formation visée, appréciations des enseignants, absences. Le candidat doit montrer qu’il n’est pas réfractaire aux études.
  • Les épreuves complémentaires de sélection, pondérées par l’option du bac.
  • La solidité du projet professionnel présenté dans l’entretien individuel.

L’ensemble de ces éléments dessinent un profil du candidat jugé compatible avec la formation et le métier visé.

          
Pour les candidats en classe de terminale, l'inscription ne deviendra définitive qu'après les résultats du bac.

Epreuves de sélection

1) Epreuve de mathématiques :

Le référentiel du BTS n’inclut pas de cours de maths. Ceux-ci sont un prérequis pour les cours de sciences. Il y a donc un niveau de mathématiques minimum pour intégrer la formation dans de bonnes conditions. Le test est un QCM de 120 questions qui scannent très large de la 3ème à la fin de terminale S.
Les thèmes sont les suivants :

  • Les bases du calcul.
  • Les règles du calcul fractionnaire. Proportionnalité, règle de 3.
  • Puissances et racines. Maîtrise des puissances de 10.
  • Equation du 1er degré.
  • Coordonnées vectorielles, addition des vecteurs.
  • Relation de Chasles.
  • Fonction linéaire, fonction affine. Solutions d’une fonction.
  • Systèmes d’équations à plusieurs inconnues.
  • Fonctions trigonométriques.
  • Equation du second degré.
  • Suites.
  • Dérivation / Intégration.
  • Logarithme népérien logarithme décimale.
  • Fonction exponentielle.

Il est attendu une moyenne de 60% de réponses justes.

2) Epreuve de culture de l’image.

L’épreuve de culture de l’image a pour but de valider que le candidat montre un réel intérêt pour le domaine professionnel qu'il vise. Le test est un QCM de 60 questions de niveau "amateur éclairé" sur les sujets suivants :

  • Le vocabulaire de base de la technique audiovisuelle.
  • Les fonctions primaires d’une chaîne de prise de vue.
  • La culture cinématographique.
  • La culture télévisuelle.
  • Les fonctions informatiques principales.
  • Les logiciels liés à l’image.

 

Cette épreuve n’est éliminatoire que lorsqu’elle traduit un désintérêt total pour le sujet.

3) Epreuve rédactionnelle

Trois thèmes relatifs à l'environnement professionnel au sens large sont proposés. Le candidat doit développer sur 1 à 2 pages le sujet de son choix. Le candidat n'est pas évalué sur la pertinence technique de sa réponse, mais sur sa capacité à exposer clairement une idée et la défendre par des arguments adaptés. Une maîtrise normale de la syntaxe est attendue. 
Voici un exemple de thème proposé :

« L’explosion du nombre de chaînes de télévision a-t-elle d’après vous amélioré significativement la qualité des programmes. Etayez votre réponse par des exemples précis. ? »

4) Entretien individuel

Dans cette épreuve dite "de motivation", le candidat doit être en mesure d'exposer clairement ce qui motive son orientation. On peut citer :

  • L’origine de ce choix.
  • L’ensemble des démarches entreprises pour obtenir des informations.
  • La capacité à décrire les grandes lignes du métier.
  • Le niveau de compréhension de l'environnement professionnel.
  • Les éventuelles expériences amateur.
  • Les rencontres et échanges avec des professionnels.

 

Le BTS est un diplôme exigeant qui nécessite d’avoir un niveau scolaire suffisant pour réussir. Les candidats ayant un projet solide mais n'ayant pas les prérequis scolaires se verront proposer une année préparatoire.

Validation et poursuite des études

Le BTS Audiovisuel est un diplôme d’État niveau III (Bac +2) validé par un ensemble d’épreuves théoriques et pratiques au terme des 2 années de formation.