Formation Ingénieur du Son Musiques Actuelles

Présentation
Programme
Admission
Présentation

LE METIER D’INGENIEUR DU SON.


Ingénieur du son est-il le plus beau métier du monde ?   
C’est en tout cas ce que disent ceux qui ont réalisé ce rêve. En studio, où l’on peut passer des heures sur un son de guitare, le temps prend une autre dimension. Être derrière la console quand les lumières de la salle de concert s’éteignent est un vrai moment d’émotion. Une envie très forte, un peu de talent, beaucoup de travail, une curiosité musicale inlassable sont les ingrédients menant au métier d’ingénieur du son.

le-metier-d-ingenieur-du-son-2L’ingénieur du son est l’homme (ou la femme) derrière la console. " Ingénieur du son " est un titre d’usage qui reconnaît deux qualités au technicien son : Il est passé d’une maîtrise technique à une maîtrise qualitative du projet pour lequel il travaille et est reconnu comme parfaitement fiable en toutes circonstances.

Le métier d’ingénieur du son intègre la responsabilité artistique d'un projet. Son activité se décline en 2 situations :

L’INGENIEUR DU SON EN STUDIO.

le-metier-d-ingenieur-du-son-1C’est l’image mythique du métier : la grosse console dans un environnement high tech. Toujours d’actualité, cette image se nuance par l’omniprésence de l’informatique qui a impacté profondément les méthodes de travail.
Le métier d’ingénieur du son en studio représente à coup sûr la dimension la plus artistique de l’activité. Imposé par l’artiste, l’ingénieur du son est le garant du projet. C’est lui qui choisit le studio et détermine l’implantation des instruments en fonction de l’acoustique. Le choix et l’emplacement fin des micros est un art à part entière qu’il maitrise au terme d’années d’expérience. Il séquence le travail et assure souvent la direction artistique des musiciens. Il valide la cohérence globale du projet au fil des différentes prises. Dégagé de la partie technique par son assistant, ce sont ses oreilles qui travaillent.
Le mixage représente le summum de son art. Choix des prises, spatialisation, traitement des sons, c’est là que se créé la couleur définitive de l’album. Là où l’oreille exercée reconnaîtra sa patte.

L’INGENIEUR DU SON EN LIVE.

le-metier-d-ingenieur-du-son-3Le métier d’ingénieur du son en live couvre tout d’abord une dimension conceptuelle. A partir d’un cahier des charges, la fiche technique de l’artiste, l’ingénieur du son impose le dispositif technique : système de diffusion, choix des consoles et des périphériques de traitement. Il est dégagé de la mise en œuvre, et travaille souvent en collaboration avec un ingénieur système. Il manage l’équipe des techniciens qui peut être très importante.
A la console, l’ingénieur du son est l’interface entre l’artiste et le public. Il connait finement tout le répertoire. Il ajuste en permanence le mixage, paramètre et envoie les effets, maitrise les niveaux.
Le métier d’ingénieur du son comporte aussi une dimension psychologique très forte. En tournée, les tensions montent rapidement. L’ingénieur du son est celui qui temporise et fluidifie les relations dans l’équipe.

LA FORMATION INGENIEUR DU SON – MUSIQUES ACTUELLES EN ALTERNANCE A L’EMC.

Suivre le cursus Ingénieur du Son à l’EMC, c’est la garantie :

  • D’intégrer un enseignement unique dédié au son pour la musique.
  • De suivre les cours et Master Class des plus grands professionnels.
  • De réaliser un double projet exceptionnel dans le cadre d’études.
  • De disposer d’équipements au top de la technologie.
  • D’accumuler une expérience significative grâce à l’alternance.
  • D’intégrer le réseau des ingénieurs du son spécialisés musique.

Retrouver le programme complet de la formation Ingénieur du Son - Musique Actuelles.

Prenez connaissance des modalités d'admission de cette formation.

Programme

LA FORMATION INGENIEUR DU SON – MUSIQUES ACTUELLES.


Le titre d’ingénieur du son est un statut que l’on obtient devant ses pairs. Etre ingénieur du son, c’est avoir dépassé une approche technique du son et être sollicité pour une capacité reconnue à développer un projet sur le plan artistique avec les musiciens. Il s’agit donc d’un travail de longue haleine qui vient récompenser des années d’expérience.
La formation d’ingénieur du son est un sas qui va permettre aux titulaires d’un diplôme de technicien d’accéder beaucoup plus rapidement à ce statut. Placé dans des conditions extrêmement privilégiées, les étudiants vont avoir accès à un cadre très difficile à obtenir dans la vie professionnelle.
La formation ingénieur du son est un accélérateur de carrière.

formation-ingenieur-du-son-musiques-actuelles


MODULE 1 : CULTURE.

Objectif opérationnel : La capacité de l’ingénieur du son à être force de proposition artistique est fondamentalement liée à ses compétences musicales, à sa culture, à son ouverture d’esprit. La formation ingénieur du son se propose d’aborder la musique dans toutes ses dimensions : écriture, arrangements, enregistrement, mixage.

  • Analyse de la structure rythmique d’une œuvre.
  • Etude des arrangements dans différents styles.
  • Rôle et répartition des timbres dans l’orchestre.
  • Analyse de différentes méthodes de production en fonction des styles et des époques.
  • Les grands producteurs de musiques actuelles.
  • Le rôle du son à l’image.
  • Procédures techniques et artistiques liées à la construction sonore cinématographique.
  • Le mixage multicanal.
  • Application au mixage 5.1

MODULE 2 : SCIENCES ET TECHNIQUE.

Objectif opérationnel : Si la dimension artistique du travail de l’ingénieur du son devient primordiale, il n’en reste pas moins qu’il se doit aussi d’être un technicien hors pair. La formation ingénieur du son place les étudiants à la pointe de toutes les techniques du son. Des Master Class avec les plus grands professionnels relayent des cours techniques de haut niveau.

  • Diffusion : théorie des systèmes line source et line array.
  • Etude de cas de conception de systèmes d’après un cahier des charges précis.
  • Adaptation d’un système à une salle.
  • Acoustique architecturale : analyse d’une salle par la méthode de la réponse impulsionnelle.
  • Calcul et mesure d’un RT60.
  • Mise en évidence des défauts temporels d’une salle.
  • Analyse fréquentielle d’une salle : détermination des modes propres.
  • Absorption : méthodes et calculs.
  • Diffusion : calcul d’un diffuseur de Schroeder.
  • Application : l’acoustique d’un studio d’enregistrement.

MODULE 3 : PRO TOOLS.

Objectif opérationnel : Pro Tools est aujourd’hui le logiciel universellement employé dans les environnements de studio. Un ingénieur du son est obligatoirement un expert de cet outil. La formation ingénieur du son accorde une place particulière à l’acquisition en profondeur du logiciel.

  • Configuration et optimisation des sessions d’enregistrement.
  • Gestion du processing et des DSP en mixage.
  • Utilisation des surfaces de contrôle.
  • Automation dynamique.
  • Mixage sur le système Icon.
  • Edition avancée.

MODULE 4 : PRATIQUE STUDIO.

Objectif opérationnel : Délaissant la gestion technique du studio au profit de son assistant, l’ingénieur du son concentre ses compétences dans deux actions ou il révèle son art : le placement des micros pendant les prises, et le mixage. Tour au long de la séance, il assure la direction pour mener le projet dans la direction voulue par les artistes.

  • Analyse des caractéristiques d’émission du son des instruments.
  • Etude comparative d’un kit micros sur différentes sources.
  • Optimisation du placement dans l’esthétique recherchée.
  • Direction artistique en séance d’enregistrement.
  • Méthodologie de mixage.
  • Le mixage : de l’idée à la réalisation.
  • Le traitement dynamique du signal.
  • Egalisation artistique et effets temporels créatifs.
  • Mastering : principes, normes, matriçage M/S et traitements spécifiques.

MODULE 5 : PRATIQUE DE LA SONORISATION.

Objectif opérationnel : En live, l’ingénieur du son a deux responsabilités : le calage du système de diffusion et le mixage du concert. Le calage du système est une opération qui cumule un haut savoir technologique et une qualité d’oreille particulière. Il peut d’ailleurs se spécialiser dans cette voie et devenir ingénieur système.
Le mixage en live atteint sa perfection lorsque l’ingénieur du son suit les artistes en tournée, et affine son travaille soir après soir.

  • Montage de systèmes de diffusion complexes. Optimisation en fonction de la salle.
  • Supervision du câblage.
  • Maîtrise des outils informatique d’aide au calage.
  • Procédure complète de calage. Arbitrage entre une approche technique et une volonté artistique.
  • Travail sur toutes les technologies de consoles.
  • Techniques de mixage façade.
  • Les retours de scènes : procédures de calage spécifique.
  • Le mixage des retours : importance de l’approche psychologique.
  • Théorie des systèmes HF.
  • Installation, câblage et mise en œuvre d’un système HF complexe.

MODULE 6 : PROJET.

Objectif opérationnel : Véritable originalité de la formation ingénieur du son au sein de l’EMC, le projet est un fil rouge qui va donner tout son sens au cursus Musiques Actuelles.
Trois étudiants sont associés en début d’année à un «artiste » : groupe, chanteur… avec lequel ils vont travailler toute l’année pour produire :

  • D’une part un album ou EP. Au fil de séances de création, de répétition de pré production, puis d’enregistrement et de mixage, les étudiants vont être placés dans les conditions « idéales » de l’ingénieur du son réalisateur, c’est-à-dire faisant office de directeur artistique pour imprimer sa vision du projet, en étroite collaboration avec l’artiste.
  • D’autre part, la création d’un spectacle. Adaptation des arrangements du disque à la scène, mise en scène sur le plateau, répétitions et pré production réuniront régulièrement les étudiants et « leur » artiste.

Au mois de juin, tous les artistes produits dans le cadre de la formation ingénieur du son présenteront un concert public à la salle LE PLAN ou les étudiants seront à la console.

Retrouver la présentation complète de la formation Ingénieur du Son - Musique Actuelles.

Prenez connaissance des modalités d'admission de cette formation.

Admission

Tarifs

Coûts de formation 2017-2018 : 6850 € par an
Droits d'inscription 2016 : 300 €
Frais de sélection 2015 : 90 €

Durée, organisation :

La formation Ingénieur du son - Musiques Actuelles est un cursus de 1 ans de niveau bac+3.
L'organisation est alternée, avec une semaine de formation en centre et 2 semaines en entreprises pendant toute la durée des études.

 

Public concerné :

Cette formation s’adresse aux personnes souhaitant devenir ingénieur du son et titulaires d'un diplôme en techniques du son de niveau bac+2, souhaitant avoir en enseignement de niveau supérieur en prise de son et mixage, et s'initier à la direction artistique de projets musicaux.

Cette formation est aussi accessible aux personnes ayant une activité professionnelle avérée dans le domaine du son, et souhaitant se perfectionner.

 

Admission :

L'admission en ISMA est basée sur un ensemble de critères visant à identifier un niveau professionnel.

Les épreuves d'admission sont ouvertes aux titulaires du titre Technicien Son - Musiques Actuelles, et du BTS audiovisuel Option Son, y compris acquis ailleurs qu'à l'EMC.

 

Sélection

1) Pour les candidats issus de l'EMC:

Les étudiants souhaitant devenir ingénieur du son et ayant obtenu le titre Technicien Son - Musiques Actuelles ou le diplôme du BTS audiovisuel Option Son , sont de plein droit admissibles en ISMA.

2) Pour les personnes extérieures:

Un entretien individuel de 2 heures avec le responsable du département audio de l'EMC est organisé.
Dans cet entretien, le candidat devra faire la preuve de son souhait de devenir ingénieur du son. Seront évaluées ses compétences techniques aussi bien dans le domaine de l'enregistrement en studio que dans le domaine des techniques de scène. Les compétences attendues correspondent à celles acquises dans une formation audio de niveau bac+2.

 

Validation

La formation Ingénieur du Son Musiques Actuelles est sanctionnée par un certificat d’école de niveau II (Bac+3) délivré par un jury de professionnels.