Julien Paccard

Julien Paccard

Directeur artistique

Présentez-vous en quelques mots :

J'ai 27 ans, vis et travaille à Genève en tant que graphiste à plein-temps, au sein du studio Ralph Lauren. A côté de ça, je suis DA freelance, qui me permet de collaborer régulièrement ou ponctuellement, avec divers clients ou agences, sur des sujets larges et diversifiés. Pour finir, je passe aussi beaucoup de temps à filmer du skateboard, en plus de le pratiquer.

Dans quelle entreprise exercez-vous votre métier ?

Je travaille pour l'entreprise Eastimage, une société Suisse, qui appartient au groupe GEGM (Paris). Notre coeur de métier étant la lithographie, la retouche de visuels, la mise en page.

En quoi consiste votre métier ?

Mon métier "de DA" consiste à transposer une idée, en image, la plupart du temps dont la finalité est la vente d'un produit commercial. On fait en sorte de rendre un sujet intéressant, avec tout un tas de contraintes spécifiques. On doit donc être créatif.

Qu'est- ce qui vous a incité à travailler dans l'univers de la communication graphique ?

J'aime les images ! A condition qu'elles racontent une histoire...

Comment avez-vous trouvé votre 1er emploi ?

En démarchant, démarchant, démarchant. Avec une pré-phase de mise en place d'un book en ligne et papier, qui sert de base solide, et qui doit être aussi efficace qu'une bonne publicité.

Qu'est qu'EMC vous a apporté ?

La rencontre d'intervenants enrichissants, une large palette d'exercices pratiques complets et formateurs.

Quel a été votre souvenir le plus marquant de vos études à l'EMC ?

L'auto-critique honnête entre étudiants, qui permetait une prise de conscience plus rapide de certains défauts.

Avez-vous des conseils pour les futurs étudiants attirés par les métiers artistiques ?

Soyez patients !

Quelle est votre devise ?

Je n’en ai pas !